Immobilier : Les 5 changements de 2022.

Publié le : 3 mars 2022

Fini 2021 et le mois de janvier 2022, il est temps de se tenir au courant des dernières actualités et des changements pour cette nouvelle année. DOLY vous présente les 5 plus gros changements de 2022.

Adieu le chauffage à gaz !

Depuis le 1er janvier 2022, la reforme sur les chauffages est active. Il est maintenant interdit pour les constructeurs de maisons individuelles, de prendre un chauffage à gaz. Les logements collectifs auront encore un peu de temps. Pour le moment, la date fixée jusqu’à l’interdiction, sera en 2025. Pas d’inquiétude pour les chaudières existantes, les chauffagistes continueront à les entretenir et à remplacer les pièces si nécessaire.

Par conséquent, si cela fonctionne, il n’y a aucune obligation de s’en débarrasser.

Attention aux emprunteurs !

Si vous cherchez à acheter une propriété, sachez que depuis ce lundi 1er janvier 2022, les règles se durcissent. En effet, les nouvelles sont dures, plus d’emprunt au-delà de 25 ans. Concernant votre taux d’endettement, il ne pourra plus dépasser 35% de vos revenus nets. Sauf pour une résidence principale dont vous êtes primo-accédant et que votre banque n’ai pas dépassé le quota maximum autorisé.

La taxe d’habitation disparait !

La taxe d’habitation sera bel et bien supprimée de façon progressive pour cette nouvelle année 2022. Les personnes encore imposées jusqu’à présent vont bénéficier d’une exonération de 65 %, car la suppression totale de la taxe est prévue pour 2023.

Attention, la réduction et l’exonération de la taxe d’habitation ne concernent que les résidences principales, et non les résidences secondaires, qui sont toujours concernées.

Les passoires énergétiques maintenant réglementées !

À compter du 1er septembre 2022, en plus du diagnostic de performance énergétique. Les logements de niveau F ou G doivent également faire l’objet d’un audit énergétique complet. Il établira un plan de travail complet. Une estimation des coûts des travaux et une aide financière pouvant servir à financer les travaux. (Les biens catégorisés E en 2025 et D en 2034).

Le crédit hypothécaire requalifié !

Désormais et depuis 2022, dans le cas d’un crédit hypothécaire, une expertise immobilière devra avoir lieu, afin d’évaluer la valorisation objective du bien. Les banques doivent évaluer le bien afin de pouvoir déterminer le crédit hypothécaire. L’expertise immobilière sera obligatoire afin de prendre des décisions .

Par conséquent, le calcul du montant du prêt dépend de la valeur de l’évaluation, et non plus du prix d’achat.

Retour haut de page